Flashback #1

 

Flashback

Flashback vous propose chaque semaine la chronique d’un titre ancien, paru à une période plus ou moins reculée.

Au programme cette semaine : Spidey 35 (1982).

 

Avec Flashback, voici le retour des titres anciens sur Watchtower Comics !

Prenant le relai de la défunte chronique Comme quand j’étais môme, Flashback vous propose la critique d’un titre paru plusieurs années auparavant. Il ne s’agit pas forcément de titres que j’ai lus dans mon enfance, et il peut tout aussi bien s’agir de revues ou d’albums.

(mais… cette bannière est différente des autres… humm… voici qui est bien mystérieux… 😉 )

 

Flashback : Spidey 35

Spidey 35
Décembre 1982 – Lug

 

Les mutants X-Men : Voici venir le Mime (Lee / Gavin / Ayers)

Comme souvent, l’épisode montre d’abord les mutants en plein entraînement dans la salle des dangers. C’est toujours assez amusant de voir comment la salle d’entrainement des X-Men a changé depuis leurs débuts, et on peut même se demander comment le Professeur X avait pu construire ça tout seul !

Cet épisode permet de faire la connaissance du Mime, alias Calvin Rankin. Un ennemi plutôt original, car il absorbe les pouvoirs mutants sans en être un lui même. L’épisode est intéressant, montrant comment les X-Men font face à un ennemi qui a les mêmes pouvoirs qu’eux mais qui curieusement leur tient tête alors qu’ils ont plus d’expérience que lui pour les utiliser. C’est l’occasion de montrer une nouvelle fois que les mutants doivent agir en équipe, avec la démonstration effectuée par justement un individu qui est une équipe à lui tout seul !

On en profitera pour noter une petite incohérence au passage : comment diable Calvin Rankin pouvait-il connaître l’existence du seul matériau permettant de fabriquer des lunettes et une visière contrôlant le rayon de Cyclope ? Et comme d’habitude, seule Jean Grey ne se rend pas compte que Scott Summer en pince secrètement pour elle…

Un épisode classique mais efficace des anciens X-Men, avec des dessins qui conservent un certain cachet malgré leur âge respectable.

 

Photonik – Le mystère du pueblo maudit première partie : Un aigle dans la nuit (Tota / Naughton)

Après avoir emmené Photonik et Tom Pouce dans l’espace, Tota les ramène sur Terre mais n’a pas fini de leur en faire baver ! Cet épisode s’inscrit dans une série d’aventures de Photonik flirtant davantage avec le surnaturel qu’avec le super-héros pur jus : l’Homme lumière a en effet déjà croisé le chemin d’un vampire et de la victime d’une malédiction venue de l’espace, le voici maintenant entraîné dans une histoire à base de trésor perdu protégé par un être surnaturel.

La construction de cette première partie est vraiment bien pensée, avec une montée en puissance lors des différents rebondissements et une ambiance paranoïaque légèrement angoissante : A chaque case on redoute qu’il ne se produise quelque chose de désagréable pour nos héros et leurs compagnons !

Graphiquement, Tota est aussi en grande forme avec un dessin soigné et une mise en page qui contribue à l’atmosphère angoissante de l’histoire.

Cette première partie fonctionne avec une efficacité redoutable, et son côté feuilletonnant est particulièrement réussi vu qu’il est dur d’attendre la suite !

 

Et si… Les Fantastiques avaient eu d’autres pouvoirs ? première partie (Thomas / Craig / Hoberg / Grainger)

Dans la logique d’explorer d’autres versions de nos héros, pourquoi ne pas imaginer d’autres pouvoirs pour les Quatre Fantastiques ? C’est le postulat de cette première partie plutôt bien ficelée où nous découvrons une autre version du célèbre quatuor de héros.

On pourra noter que Roy Thomas ne s’est pas facilité la tâche en se contentant de redistribuer les pouvoirs des personnages – ce qui sera d’ailleurs exploré bien des années plus tard par d’autres auteurs – mais en invente carrément de nouveaux ! Il faut bien avouer que Ben Grimm version « ailes de dragon », c’est une sacrée trouvaille et moins crado que la nouvelle forme de Red Richards.

Côté dessin, c’est très correct notamment du côté du design des personnages.

Une première partie efficace, qui renouvelle très bien la famille de super-héros.

 

La couverture et les informations sur ce titre proviennent du site ComicsVF.




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.