Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

uTipSoutenez-nous sur uTip !

Derniers films

Dr Strange in the multiverse of madness
The Batman
Spider-Man 3 : No way home
Les Eternels
Shang-Chi et la légende des dix anneaux

Catégories

Fan(tastik) Comics #31 : I Am Not Starfire

Bannière Fantastik Comics

 

Fan(tastiK) Comics vous propose des chroniques de comics évoluant dans le fantastique (Super-héros face au surnaturel, sorcellerie, vampires et autres lycanthropes…)

Pour cette nouvelle chronique je vous propose I Am Not Starfire (Urban Link).

 

INS_couverture
©Urban Link

Si Starfire est grande, belle, brillante, et héroïque, sa fille âgée de 17 ans n’est pas du tout comme elle. Mandy se teint les cheveux en noirs, déteste tout le monde sauf son meilleur ami et sa charmante camarade de classe Claire, et surtout elle n’a pas de pouvoirs. Et depuis qu’elle s’est enfuie de son test d’admission à l’université, les problèmes s’enchaînent… Aussi, lorsque quelqu’un du passé de Starfire refait surface, Mandy doit faire un choix : abandonner avant même que le combat ait commencé ou faire un pas en…

Scénario : Mariko Tamaki ; Dessin : Yoshi Yoshitani

Le livre a été publié le 1er avril 2022 au prix de 14€50.









L’histoire prend place dans la vie de la fille de l’héroïne Starfire des Teen Titans. Nous suivons donc les aventures de Mandy… enfin « aventures » plutôt la vie d’ado de cette fille d’héroïne. Tout pourrait être beau comme dans Berverly Hills, mais ce n’est pas le cas pour Mandy. Physiquement elle est l’opposée de sa mère, mais elle pense aussi comme tout ado détenir le savoir, la vérité ….

 

Fan(tastik) Comics I am not Starfire planche 01
©Urban Link

 

La vie de Mandy est celle d’une ado blasée, qui en a marre qu’on lui parle des Teen Titans et des exploits de sa mère. Mandy n’est pas comme elle : pas de pouvoirs, pas mince et pas belle… Enfin c’est elle qui le dit. Mandy rejette tout ce qui de près ou de loin pourrait la faire ressembler à sa mère. Elle est accompagnée dans cette aventure par Lincoln, un jeune ado asiatique qui lui aussi pense détenir la vérité absolue.

Ils sont les marginaux de leur lycée même si Mandy est courtisée tous les jours par rapport aux Teen Titans. Ils font front tous les deux avec comme seul pouvoir le sarcasme, qu’ils maîtrisent assez bien d’ailleurs. Mandy est en recherche d’identité et veut s’affirmer quitte à décevoir sa mère.

 

Fan(tastik) Comics I am not Starfire planche 02
©Urban Link

 

L’histoire est sur une période assez courte de la vie de Mandy : elle s’étale sur une semaine environ, on retrouve donc le cheminement d’une ado de 17 ans vers l’âge adulte. Mandy doit assumer son homosexualité, son attirance pour la fille la plus cool du lycée, et sa crise existentielle. Mandy ne souhaite pas aller à la fac, a des projets de vie à Paris car il parait que nous sommes cool… Ahahahaha !

La période décrite dans ce comics est charnière, car Mandy va avoir 18 ans et beaucoup de changements vont intervenir malgré elle sur cette semaine : des révélations sur ses origines, sur ses projets futurs, sur sa relation avec sa mère à qui elle ressemble peut-être plus qu’elle ne le pense. Le récit est bien construit et fluide : on est très vite pris dans l’histoire, on rit, on a de la compassion et quand on est plus âgé (comme moi 😉 ) on comprend aussi le point de vue des adultes et surtout celui de Starfire.

Je pense que même si le comics décrit la vie d’une adolescente, on peut tous se retrouver dans les situations car à un moment donné on s’est tous posé les questions « A qui je ressemble ? », « Vais-je décevoir mes parents si je fais ce qui me rends heureux ? », « Pourquoi autant de pression vis- à -vis des origines, des croyances ou autre ? »

 

Fan(tastik) Comics I am not Starfire planche 03
©Urban Link

 

La morale que j’en ressors c’est que le plus simple est de vivre selon la manière qui nous rend heureux et les gens qui nous aiment s’adapteront, c’est un peu utopiste mais le comprendre rapidement permet de perdre moins d’années à vouloir plaire à tout le monde au lieu de se plaire d’abord.

Au niveau du graphisme c’est assez surprenant comme trait mais c’est efficace. Chaque ambiance à sa couleur, le rose bonbon pour Starfire que sa fille voit comme une personne un peu trop naïve, le gris pour les ambiances personnelles de Mandy qui sont assez sombres vu son état d’esprit et le rose et crème quand l’histoire se rapporte à Claire le crush de Mandy.

Je vous conseille vraiment la lecture de ce dernier opus de la collection Urban Link, il est plein de sagesse et véhicule un vrai message sur les prises de conscience que l’on a quand on rentre dans la vie d’adulte.

A très vite avec de nouvelles aventures dans Fan(tastik) Comics !



uTip Cet article vous a plu ? Vous appréciez notre travail et vous voulez nous soutenir ?
Watchtower Comics est un site indépendant, qui vous offre depuis 2006 des contenus quotidiens sans publicité.
Si vous le souhaitez, vous pouvez nous aider à poursuivre notre activité en faisant un don sur notre page uTip !

Joune

Julie « Joune » – Chargée de communication et rédactrice de Watchtower Comics. Elle a toujours aimé l’univers des comics. Fan de l’univers du fantastique (vampires, sorcières, magie…) et grande fan de Buffy et Wonder Woman. Sa dernière découverte "Justice League Dark Rebirth" (cocktail de magie et de Wonder Woman ;-) )

Une pensée sur “Fan(tastik) Comics #31 : I Am Not Starfire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x