Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Shang-Chi et la légende des dix anneaux
The Suicide Squad
Comment je suis devenu super-héros
Black Widow
Thunder Force
Wonder Woman 1984

Catégories

Fan(tastik) Comics #24 : Hellblazer : Rise and Fall

Bannière Fantastik Comics

 

Fan(tastiK) Comics vous propose des chroniques de comics évoluant dans le fantastique (Super-héros face au surnaturel, sorcellerie, vampires et autres lycanthropes…)

Pour cette nouvelle chronique je vous propose Hellblazer : Rise and Fall édité par Urban Comics.

 

coucerture HB
©Urban Comics

Un milliardaire est retrouvé empalé sur une flèche d’église. Un accident somme toute banal si l’on oubliait les ailes d’anges sanglantes de la victime. Ce qui ressemble au début d’une bonne histoire drôle est en réalité le point de départ d’une véritable hécatombe chez les hommes d’affaires de la City. Bloquée dans son enquête, la détective Aisha Bukhari fait appel à John Constantine, spécialiste de l’occulte et arnaqueur de première classe. Constantine découvre que ces meurtres pourraient être liés au premier décès dont il aurait été responsable, alors qu’il n’était qu’un gamin…

Scénario : Tom Taylor. Dessin : Darrick Robertson

Le livre a été publié le 10 septembre 2021 au prix de 16€.









Me revoilà, et avec un super comics, Hellblazer : Rise and Fall, ma première histoire de John Constantine tout seul vu que j’ai déjà suivi ses aventures dans Justice League Dark.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre et en tant que fan de magie je n’est pas été déçue, dès les premières pages nous sommes emmenés dans l’enfance de John et sa passion déjà présente pour l’occultisme. John est le narrateur de ce récit : il nous explique son enfance, ses difficultés et déjà sa faculté à faire son intéressant pour impressionner les copains et les filles, Aisha plus particulièrement. Son histoire nous pousse même à le suivre à l’âge adulte où il va devoir aider la police et plus particulièrement son amie d’enfance, la fameuse Aisha, à résoudre des crimes assez mystérieux mais faisant référence à l’occulte. Des ailes sont cousues sur le dos des victimes et autre point commun entre elles, elles sont richissimes. Aisha et son coéquipier vont devoir résoudre l’affaire.

Enfance de John Constantine
©Urban Comics

John va donc faire équipe avec Aisha pour l’aider à résoudre cette affaire, aidé par le surprenant Lucifer Morningstar, malheureusement appelé tout au long du récit l’Étoile du matin… dommage pour cette fâcheuse traduction. Enfin bref, Lucifer est là pour éclairer la chandelle de notre ami et lui expliquer qu’un démon s’est enfui il y a 30 ans de l’enfer et qu’il sème le trouble, un démon arrogant qui se nourrit du désespoir des gens connu sous le nom de Despondeo. Malheureusement John apprend aussi que c’est de sa faute si le démon est sur terre, c’est lui qui l’a libéré 30 ans plus tôt en faisant des incantations, et ça a même fait perdre la vie à son ami Billy…

Mais en fait Billy est possédé par Despondeo depuis, et il n’a pas fait vieillir le corps du jeune garçon. Il s’en sert, pour faire faire des choses horribles au père de Billy, car il le menace de pouvoir tuer son fils à tout moment. S’engage alors un combat pour renvoyer le démon en enfer. Ce dernier va tuer le partenaire d’Aisha et en faire un partenaire pour John car ce dernier peut communiquer avec les morts. Mais cette aventure ne va pas être de tout repos pour John Constantine car il va devoir travailler sur lui-même pour venir à bout de ce démon et peut-être pouvoir sauver Billy. Cette introspection va la mener au pardon et à la satisfaction.

Billy demon
©Urban Comics

Je vous laisse découvrir le reste. Au niveau du graphisme c’est juste sublime Darick Robertson rend le récit fluide, et malgré de beaux dessins certains sont assez dérangeants, mais bon c’est aussi la touche de Darick ?! Comics à ne pas mettre entre toutes les mains, plus jeunes et âmes sensibles s’abstenir.

Je vous conseille vivement la lecture de ce récit pour le scénario qui est plein de rebondissements et bien ficelé et qui permet d’en apprendre plus sur l’enfance de John Constantine et sa situation actuelle. Ainsi que pour le graphisme qui est un vrai régal.

autre couverture
©Urban Comics
A très vite avec de nouvelles aventures dans Fan(tastik) Comics !



Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

 

Joune

Julie « Joune » – Chargée de communication et rédactrice de Watchtower Comics. Elle a toujours aimé l’univers des comics. Fan de l’univers du fantastique (vampires, sorcières, magie…) et grande fan de Buffy et Wonder Woman. Sa dernière découverte "Justice League Dark Rebirth" (cocktail de magie et de Wonder Woman ;-) )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x