Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Shang-Chi et la légende des dix anneaux
The Suicide Squad
Comment je suis devenu super-héros
Black Widow
Thunder Force
Wonder Woman 1984

Catégories

Fan(tastik) Comics #16 : Wanda la Sorcière Rouge – La route des sorcières

Bannière Fantastik Comics

 

Fan(tastiK) Comics vous propose des chroniques de comics évoluant dans le fantastique (Super-héros face au surnaturel, sorcellerie, vampires et autres lycanthropes…)

Pour cette nouvelle chronique je vous propose Wanda la Sorcière Rouge – La route des sorcières, édité par Panini Comics.

 

Wanda la Sorcière Rouge - La route des sorcières
©Panini Comics

Wanda Maximoff, la Sorcière Rouge dans sa propre série ! La magie est brisée, Wanda se lance dans une quête à travers le monde entier pour la réparer. L’aventure va la mener des bas-fonds de Manhattan aux rues encombrées de Hong Kong en passant par la sérénité des îles grecques. Une épopée qui l’opposera à la déesse Hécate, à son frère Vif-Argent et à l’inquisition espagnole !

Scénario : James Robinson (lauréat d’un Eisner Award pour Starman). Dessin : un collectif de dessinateurs dont Vanessa Del Rey, Joëlle Jones, Steve Dillon, Javier Pulido, Marguerite Sauvage, Annie Wu ou encore Shawn Crystal. Les couvertures sont de David Aja.

Le livre à été publié le 13 janvier 2021  pour 32€.



Commencer ma chronique par « WHAOU !!! » je ne sais pas si c’est très sérieux mais bon, voici mon ressenti, après la lecture de ce comics que j’ai dévoré (au sens figuré bien sûr 😉 )

À savoir que j’ai commencé la lecture après avoir regardé WandaVision sur Disney+ et du coup je l’ai lu comme une sorte de continuité. Ce qui est intéressant de prime abord, c’est le fait que chaque épisode ait un dessinateur différent, cela apporte une profondeur à la lecture et une interprétation différente du personnage de Wanda à chaque chapitre. Ce comics prend source après tous les déboires de Wanda (House of M… ), c’est donc une personne en recherche d’identité et en rédemption. Elle est une sorte de détective du paranormal, elle enquête avec Agatha Harkness, qui est un fantôme car Wanda l’a tuée. Le duo fonctionne plutôt bien : Agatha est une sorte de Jiminy Cricket avec un fort côté sarcastique, ce qui apporte une belle touche d’humour au récit.

 

Fan(tastik) Comics #16 : Wanda la Sorcière Rouge - Wanda_Steve Dillon
©Panini Comics

 

Les fils conducteurs de ce comics sont le retour aux sources, la quête de rédemption, la recherche de ses origines et l’apprentissage de la bonne magie. Après ces multiples épreuves Wanda Maximoff est devenue une femme forte, beaucoup plus en apparence certes que psychologiquement. Mais elle assume ses actes et est prête à tout pour se faire pardonner, et aussi pour avancer et faire son introspection.

Après avoir senti une forte énergie négative, Wanda part à la recherche du sorcier ou de la sorcière qui est prêt à tout pour détruire. Wanda va devoir pour cela emprunter la « route des sorcières », sorte de monde parallèle des sorciers où règne la déesse de la magie. En empruntant ce chemin Wanda va être confrontée à sa mère biologique et découvrir qu’elle n’est pas la première sorcière rouge à avoir la magie du chaos, ce qui va l’amener de retour dans notre monde à en savoir plus sur ses origines. Plusieurs histoires à travers l’Europe de l’Est (ces origines) et l’Asie vont nous en apprendre plus sur la transmission de ce don.

 

Fan(tastik) Comics #16 : Wanda la Sorcière Rouge - Wanda_Joëlle Jones
©Panini Comics
Ces quête vont lui faire prendre conscience de beaucoup de choses comme sa relation toxique avec son frère Pietro (Quicksilver), et lui permettre de se recentrer sur ses envies et surtout ses origines, comprendre pourquoi on lui a menti autant sur son passé. Tout en avançant dans ses recherches, on va découvrir toute une mythologie autour de la magie et des dieux grecs, d’où vient la magie et où celle-ci peut mener. Je n’en dirai pas plus, car je ne veux pas trop en révéler et vous laisser un peu de surprises à la lecture de ce magnifique comics.


Au niveau du graphisme, c’est splendide. Cela m’a permis de découvrir plusieurs artistes et je dois dire que cela permet une lecture très fluide du récit. Chacun a sa manière de voir Wanda, mes épisodes préférés sont ceux de Steve Dillon et de Joëlle Jones, vous l’aurez remarqué car ce sont mes 2 illustrations. Les couleurs sont belles à chaque chapitre : tantôt un univers coloré et sombre, tantôt un univers pastel pour l’histoire qui se passe à Paris et qui reflète les couleurs des vieilles affiches parisiennes, ou encore assez froides lors des histoires en Europe de l’est ou au Japon. Chaque ambiance nous permet de bien nous sentir dans l’histoire.



En conclusion, j’ai adoré lire ce comics, et en découvrir beaucoup plus sur la personnalité de Wanda Maximoff. Elle rentre dans mes personnages préférés de comics.


A très vite avec de nouvelles aventures dans Fan(tastik) Comics !

 

Cet album contient des épisodes déjà édités sous la forme de trois albums de la collection 100% Marvel. Retrouvez notre chronique de ces albums dans notre rubrique Le lundi c’est librairie ! :




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

 

Joune

Julie « Joune » – Chargée de communication et rédactrice de Watchtower Comics. Elle a toujours aimé l’univers des comics. Fan de l’univers du fantastique (vampires, sorcières, magie…) et grande fan de Buffy et Wonder Woman. Sa dernière découverte "Justice League Dark Rebirth" (cocktail de magie et de Wonder Woman ;-) )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x