Spiderman & les héros Marvel 5 à 8

J’ai un peu de mal à retrouver mes marques depuis mon retour de vacances, et donc j’ai perdu l’habitude de parler des tomes de Spiderman & les héros Marvel que j’ai pourtant continué d’acheter (et de lire !).

Je vais donc tâcher de rattraper mon retard avec ce récapitulatif des volumes 5 à 8, en vous livrant mon avis sur ces lectures.

Spiderman & les héros Marvel 5 : L’épopée des Fantastic Four

Le fascicule contient toujours la très bonne mini-série Mythos, consacrée cette fois aux origines du célèbre quatuor. J’ai un sentiment mitigé sur cet épisode : certes c’est toujours joli et bien écrit, mais Jenkins a choisi de relater des origines qui sont plutôt basées sur la version cinématographique des FF que les vraies. C’est à mon sens dommage, même si cela peut être compréhensible (la course à l’espace est très datée 60s et Guerre Froide).

Du côté du volume, on a du 90s, du faux Old School et du vrai. Tout d’abord il y a les épisodes où les Fantastiques sont remplacés par Spiderman, Wolverine, Ghost Rider et Hulk (version Fixit). C’est pas mal du tout (ce n’est d’ailleurs pas sans rapport avec l’event en cours), Simonson et Adams sont en forme et nous livrent une aventure plaisante à lire (on est pas encore dans la partie sombre des 90s où les 3/4 de la production Marvel était pénible à lire). Il y a ensuite le faux old-school, à savoir Untold tales of Spiderman datant de 96. C’est sympa, les amateurs de disputes entre Spidey et La Torche seront comblés. Enfin il y a la partie old school, avec le célèbre « non recrutement » de Spiderman par les FF (décliné en 2 versions). C’est sympa aussi, pour peu que vous aimiez le style des débuts de Marvel (c’est mon cas mais je connais des gens qui coincent).

Bref, un bon volume et un fascicule qui hérissera les puristes et plaira aux autres.

Spiderman & les héros Marvel 6 : Sur les pas des X-Men

Le fascicule contient encore un épisode de Mythos, mais plutôt que de relater les origines des premiers X-Men le parti pris a été de plutôt raconter leur première rencontre avec Magneto. On est encore dans le retcon à fond, Magneto étant présenté dès le début comme un vilain par nécessité et non comme le maniaque décrit par Stan Lee dans les années 60 (l’aspect « Je défends les mutants parce que j’ai été persécuté enfant » ne date que de l’ère Claremont). C’est en tout cas toujours bien écrit et dessiné, j’ai bien aimé malgré les mêmes réserves que pour l’épisode consacré aux FF.

Du côté du volume, par contre c’est nettement mieux. Nous avons droit à une excellente mini-série inédite réunissant Spiderman et les X-Men. Je n’aurais qu’un mot pour décrire cette histoire : excellente. Chaque chapitre est situé dans une période différente de la vie de Spiderman et de celle des X-Men (on part des premiers X-Men pour arriver à la période actuelle), mais comme tout est relié on a au final une histoire au long cours particulièrement bien fichue et dont les retcon sont suffisamment bien faits pour s’insérer dans les blancs des aventures de nos héros. Quant au dessin, il est vraiment pas mal du tout.

Sans nul doute le meilleur volume de la série (pour l’instant), si vous ne deviez en prendre qu’un cela devrait être celui-là.

Spiderman & les héros Marvel 7 : Rencontre avec les Vengeurs

Pour ce numéro, Panini a fait le choix curieux de centrer le fascicule et le volume sur la version Marvel Adventures des héros Marvel (donc destinées à un public plus jeune). On a donc des aventures d’une équipe de Vengeurs un peu hétéroclite à la fois dans le fascicule et le volume, c’est pas mal et assez frais mais ce n’est pas exceptionnel non plus.

Le volume contient également des épisodes old school montrant une aventure des Vengeurs et de Spiderman. C’est dans la plus pure tradition des rencontres de héros (malentendu, bagarre, dissipation du malentendu, alliance), et ça se lit sans déplaisir.

Au final on a un ensemble assez moyen, pour le moment c’est un de ceux que j’aime le moins avec le Spiderman/Wolverine.

Spiderman & les héros Marvel 8 : L’alliance avec Iron Man

Du côté du fascicule, on a encore droit à du Marvel Adventures. Ce coup-ci c’est pas mal, un peu nunuche sur la fin (mais bon c’est pour les enfants aussi…) mais ça se lit assez bien.

Le volume quant à lui contient deux bonnes histoires. La première montre comment les liens entre Spidey et Iron Man se sont resserrés après la mort et la résurrection du Tisseur, puis pave la route vers Civil War. On assiste également aux débuts du costume rouge et or de Spiderman. Ces épisodes sont vraiment sympas, et je ne peux que les recommander, tout spécialement aux lecteurs qui ne suivent pas les aventures mensuelles de Spiderman (par contre pour les autres ça fera doublon). On passe ensuite à une histoire des 70s qui avait été publiée en album Spiderman par Lug. Je suis forcément un peu subjectif sur ce coup-là, car ça fait longtemps que je voulais lire cette aventure (qui éclaircit pas mal de choses que j’avais du mal à saisir dans des épisodes ultérieurs) mais j’ai trouvé cette aventure vraiment pas mal. J’ai toujours un peu de mal avec le dessin de Sal Buscema mais il est plutôt en forme ici.

Un bon volume, qui malheureusement fait un peu doublon pour ceux qui suivent régulièrement Spiderman.

Pour marque-pages : Permaliens.

A propos mdata

Rédacteur en chef de Watchtower Comics.

5 réponses à Spiderman & les héros Marvel 5 à 8

  1. JN dit :

    Merci pour tes avis !!!

    Il faut donc que je prenne le X-Men qui semble excellent et le Iron Man m’intéresse également, vu que je ne lis pas le mensuel Spiderman.

    Pour les Vengeurs, ce sera début 2010 en solde 😉

  2. Kiwi-Kid dit :

    SM/Wolverine se laisse lire et est plaisant grâce à quelques vannes ou situations; mais ne restera pas dans les annales.

    En revanche, comme tu l’as dit, SM / X-Men est terrible. On ressent parfaitement l’ambiance de chaque époque pour Spider-Man et pour les X-Men dans une histoire logique qui se tient, et le dessin est bon (dommage que les couleurs soient si sombres). Faut noter que pour une fois Panini a sorti le bouquin très peu de temps après la parution américaine (quelques semaines).

  3. Strider Tag dit :

    Ah, tu me laisses dubitatif lá en ce qui concerne le #5 … j’ai réservé le mien te je ne le verrai que dans 3 semaines et demi . Je le voulais surtout pour l’histoire du « nouveau » groupe de Quatre Fantastiques .

    En ce qui concerne Spider-man et La Torche, je conseille aussi la série « Spider-man et La Torche Humaine », de Dan Slott, sortie en France dans Spider-man Hors Série #21 .

  4. mdata91 dit :

    JN : Bon choix 🙂

    Kiwi : Oui il y a des trucs sympas dans le SM/Wolverine, mais le dessin à l’arrache gâche tout 🙁 En tout cas je suis d’accord pour l’ambiance de SM/X-Men, on sent que l’auteur maitrise son sujet et c’est suffisamment rare pour être appréciable. 🙂

    Strider : C’est une bonne lecture tout de même, j’ai lu bien pire en cette sombre période 😉 Pour le HS je le connais et il est en effet excellent (dommage que OMD ait annulé les conséquences de cette mini série).

  5. Kiwi-Kid dit :

    J’ai oublié: SM/Wolverine est un condesé de cliché français. (Paris, c’est Montmartre en plus grand, car on n’est que des ploucs en bérêt et baguette de pain.) Le dessin est efectivement particulier, parfois très beau (la scène du soulèvement de voiture) mais souvent approximatif… Le dessinateur avait fait un épisode de SM/Daredevil paru dans le mensuel de Spider-Man. Le dessin collait très bien avec l’ambiance sombre de l’histoire (kidnapping) avec des couleurs plus sombres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.