Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

Se connecter

Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous, c'est rapide et gratuit !

Newsletter

uTipSoutenez-nous sur uTip !

Derniers films

Thor love and thunder
Dr Strange in the multiverse of madness
The Batman
Spider-Man 3 : No way home
Les Eternels
Shang-Chi et la légende des dix anneaux

Catégories

Sandman : Critique sans spoilers du premier épisode de la première saison

The Sandman

 

Critique sans spoiler du premier épisode de la saison 1 de la série Sandman diffusée sur Netflix en 2022.

Avec Tom Sturridge, Boyd Holbrook, Vivienne Acheampong, Charles Dance, Benjamin Evan Ainsworth , Benedick Blythe…

 

 

Parti à la poursuite d’un cauchemar échappé dans le monde éveillé, le seigneur des rêves Morpheus est capturé par l’occultiste Roderick Burgess. Emprisonné pendant très longtemps, le seigneur des rêves cédera t-il aux exigences de son ravisseur ?

 

Sandman



Sandman : Rêve ou cauchemar ?

Dire que cette adaptation du myhtique Sandman de Neil Gaiman était très attendue serait un doux euphémisme. La bande-annonce de cette première saison donnait déjà envie de voir ce que cela pouvait donner, mais au vu de la qualité des comics d’origine les attentes étaient légitimement très hautes.

 

Sandman

 

Ce premier épisode a en tout cas de quoi rassurer à la fois l’amateur de comics attaché au travail de Neil Gaiman et le téléspectateur à la recherche d’une bonne série TV, car clairement il n’y a rien à jeter dans cette première plongée passionnante dans l’univers du seigneur des rêves. L’immersion est immédiate, avec une narration efficace qui accompagne le téléspectateur – novice ou connaisseur – en le guidant dans cet univers ambitieux qui est caractéristique de Sandman.



Un casting de choix

C’est Tom Sturridge qui tient le rôle de Morpheus, le Seigneur des rêves de Sandman. Dans ce premier épisode, le comédien livre une interprétation impeccable, qu’il soit en mouvement ou captif… et à chaque fois avec une sacrée présence même lorsqu’il ne prononce pas un mot.

 

Sandman

 

Le reste du casting n’est pas en reste, avec notamment l’immense Charles Dance dans le rôle de Roderick Burgess qui est comme à son habitude absolument parfait. Dans le rôle du Corinthien nous avons droit à une prestation flippante de Boyd Holbrook, et même si on la voit assez peu l’interprétation de Vivienne Acheampong dans le rôle de Lucienne est impeccable.

 

Sandman



Un premier épisode à l’ambiance particulièrement fascinante

Dès les premières minutes de ce premier épisode, le téléspectateur est captivé par ce qu’il voit à l’écran. Le visuel est en effet particulièrement soigné, sans chercher non plus à décalquer de façon stérile les planches des comics. Les décors sont soignés, ainsi que les effets spéciaux qui intègrent totalement le surnaturel aux autres éléments de l’histoire.

 

Sandman

 

Les choix musicaux de cet épisode jouent par ailleurs un rôle important dans la qualité de cet épisode. Les thèmes musicaux reflètent en effet parfaitement l’ambiance quasi hypnotique de l’univers de Sandman, à la fois lancinants, entêtants et surtout d’une redoutable efficacité pour capturer l’attention du téléspectateur. L’alliance du visuel soigné et de la musique très réussie rend tout ceci particulièrement fascinant, accompagnant idéalement une histoire passionnante.



Côté comics

Forcément, lorsqu’une série TV est l’adaptation d’un comics aussi emblématique que Sandman la question de la qualité de cette transposition se pose assez vite. Certes, la présence de Neil Gaiman au générique peut apporter une caution rassurante, mais après tout l’erreur est humaine… fort heureusement au vu de ce premier épisode il n’y a pas de souci à se faire !

 

Sandman

 

Certes, il y a des différences qui apparaissent très vite mais nous ne pouvions pas non plus exiger une photocopie parfaite des comics. Déjà parce que c’est une adaptation – sinon autant relire les comics – mais aussi parce qu’il était évident que retranscrire l’atmosphère quasi onirique des comics à l’écran serait un défi de taille. On retrouve en tout cas une ambiance toute particulière et l’esprit des comics dans ce premier contact avec la série TV, et pour le moment nous pouvons dire que l’adaptation est très soignée. Comme indiqué plus haut, les choix de casting sont judicieux, et si cela fait drôle de voir les yeux de Morpheus son interprète restitue parfaitement l’essence du personnage (ne serait-ce que dans le face-à-face avec Roderick Burgess).



En conclusion

Ce premier épisode de la saison 1 de Sandman tient ses promesses, immergeant le téléspectateur dans une ambiance étrange et particulièrement soignée. De quoi donner envie de voir la suite de cette adaptation !

 

Sandman




uTip Cet article vous a plu ? Vous appréciez notre travail et vous voulez nous soutenir ?
Watchtower Comics est un site indépendant, qui vous offre depuis 2006 des contenus quotidiens sans publicité.
Si vous le souhaitez, vous pouvez nous aider à poursuivre notre activité en faisant un don sur notre page uTip !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x