Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

Se connecter

Vous n'avez pas de compte ? Inscrivez-vous, c'est rapide et gratuit !

Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee

Derniers films

The Marvels
Guardians of the Galaxy
Ant-Man & la Guêpe - Quantumania
Black Panther Wakanda Forever
Thor love and thunder
Dr Strange in the multiverse of madness

Catégories

Le lundi c’est librairie ! #616

Le lundi c'est librairie !


Le lundi c’est librairie !

Aujourd’hui, nous vous proposons la chronique de 4 albums.

Au programme :

  • Assassin’s Creed : Sujet 4 (Black River)
  • Grim tome 2 (Huginn & Muninn)
  • Eight billion genies (Panini Comics)
  • A Vicious Circle tome 1 (Urban Comics)

Chaque lundi, nous vous proposons dans notre rubrique Le lundi c’est librairie !  la chronique de titres parus en librairie. Il peut tout aussi bien y avoir des titres très récents ou des avant-premières que des albums sortis moins récemment.





Notre outil gratuit myList offre plusieurs services :
  • Construire vos plannings personnalisés pour surveiller les sorties des titres qui vous intéressent et faciliter vos achats via nos partenaires
  • Comptabiliser vos achats par rapport aux titres de votre planning
  • Gérer votre budget comics et être avertis si vous dépassez un seuil que vous fixez
  • Construire votre liste de souhaits, que vous pouvez partager facilement sur internet
Pour utiliser myList, il faut vous connecter à votre compte sur Watchtower Comics.
Vous n'avez pas de compte ? Créez-en un, c'est rapide et gratuit !

Consulter le guide complet de myList


×

Assassin's Creed : Sujet 4

Le lundi c'est librairie ! : Assassin's Creed : Sujet 4 (décembre 2023, Black River)
À première vue, Daniel Cross est un simple marginal de plus, cumulant les tares habituelles : ex-taulard, ex-toxicomane, ex-alcoolique. Mais personne ne doute du véritable tourment du jeune homme dont les crises apparentes de démence le plongent dans les souvenirs de son arrière-grand-père Nikolai Orelov, un membre de l'ordre des Assassins ayant sévit au XIXe siècle en Russie. Sombrant de plus en plus dans la folie, il vit les aventures de Nikolai Orelov pendant la révolution bolchevique, alors qu'il tombe dans la ligne de mire des Assassins ainsi que celle de leurs adversaires, les Templiers. Tous se lancent dans une quête pour trouver un artefact légendaire du pouvoir laissé par une civilisation oubliée. Les histoires de Daniel et Nikolai nous emmèneront de la Russie aux États-Unis il y a un siècle de cela jusqu'au coeur de la hiérarchie des Assassins à Dubaï de nos jours en passant par les sinistres laboratoires des Templiers.
  • Éditeur : Black River
  • Prix : 19.90€
  • Date de sortie : 14/12/2023
  • Format : Couverture cartonnée, 216 pages
  • Auteur(s) : Karl Kerschl, Cameron Stewart / Cameron Stewart
  • EAN : 9782384260300
Acheter sur Place des libraires  
 


 

Le lundi c'est librairie ! Assassin's creed - Sujet 4Un assassin dans le lointain passé de la Russie et un marginal de nos jours… Rien ne semble les réunir, si ce n’est que le second rêve du premier, et pas seulement la nuit.

C’est le point de départ d’une nouvelle histoire dans l’univers du jeu vidéo Assassin’s creed, univers dont le concept tourne autour de la mémoire que conservent certaines personnes de la vie de leurs ancêtres ainsi que du conflit millénaire entre Assassins et Templiers. Daniel Cross rêve donc de Nikolai Orlov, et cela est l’occasion de découvrir la vie aventureuse et pleine de péripéties de ce dernier.

C’est Karl Kerschl et Cameron Stewart qui se chargent d’écrire cette histoire qui se déroule à cheval sur deux époques, avec la mise en parallèle du passé et du présent pour mieux les mettre en relation. On ne repose pas tout le temps sur les ressorts habituels de l’univers d’Assassin’s creed, même si on les retrouve tout de même, et en tout cas le concept fonctionne à merveille.

Si de prime abord le tout début du livre peut désarçonner le lecteur de par ses allers/retours entre les deux époques on finit par assez rapidement se prendre au jeu pour découvrir tout ce que recèle cette histoire. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que nous sommes pas au bout de nos surprises une fois que nous sommes partis dans la spirale narrative où nous entrainent les deux auteurs !

Assassin’s Creed : Sujet 4 est un récit pour le moins surprenant, avec des surprises pour le moins étonnantes ! On se doute dès le départ qu’on nous cache des choses, mais cela va vraiment très loin et en tout cas bien plus loin que ce que l’on pouvait imaginer : quand arrive le plus gros retournement de situation de l’histoire, la surprise est totale !

Cet album se situe sans problème dans la fourchette haute des titres dérivés de jeux vidéo, avec une histoire passionnante (et mouvementée comme indiqué juste avant) et un concept en béton armé qui fonctionne à merveille. On ne s’ennuie pas une seule seconde lors de cette lecture, et on referme l’album avec un sentiment de satiété tant notre faim de lecture intéressante est satisfaite.

A noter que cet album ne s’adresse pas uniquement aux afficionado des jeux vidéo Assassin’s creed. Une connaissance de base – mais vraiment de base – du concept peut aider, mais c’est avant tout une très bonne histoire de conflit millénaire entre deux faction à cheval sur deux périodes temporelles.

Côté dessin, Cameron Stewart ne ménage pas sa peine pour flatter la rétine du lecteur. Les planches sont très réussies, avec une très bonne restitution des ambiances et des époques.

Côté bonus, le sommaire de l’album est complété par un abondant cahier sur les coulisses de cette histoire : des fiches historiques, des recherches de personnages et une explication du processus de création sont ainsi proposés au lecteur, ainsi qu’une galerie d’illustrations.

 

Un excellent album, qui ravira tout autant les fans de la saga Assassin’s creed que les lecteurs en quête d’une bonne histoire.

 


 

Grim tome 2

Le lundi c'est librairie ! : Grim tome 2 (janvier 2024, Huginn & Muninn)
Poursuivant son voyage macabre en tant que faucheuse, Jessica Harrow est toujours coincée à Vegas en compagnie de ses collègue Eddie et Marcel. Ils rencontrent là des versions formidablement remaniées d'icônes de la mythologie grecque, ainsi qu'une personne assez autoritaire pour pouvoir les sortir de leur dilemme. Jess n'est plus capable de voyager entre le monde des morts et celui des vivants. Toutes les personnes destinées à mourir ne meurent plus, et les conséquences pourraient être catastrophiques. Jessica trouvera-t-elle un moyen de retourner dans l'Au-Delà et prendre la place qui lui revient à son trône ? Ou bien Adira va-t-elle renforcer son pouvoir à présent qu'elle a récupéré la Faux de la Mort ?
  • Éditeur : Huginn & Muninn
  • Prix : 18.00€
  • Date de sortie : 19/01/2024
  • Format : Couverture cartonnée, 128 pages
  • Auteur(s) : Stephanie Philips / Flaviano
  • EAN : 9782364809291
Acheter sur Excalibur Comics   Acheter sur Place des libraires  
 


 

Le lundi c'est librairie ! Grim tome 2Après une excellente entrée en matière, retrouvons l’univers de Grim dans un second tome !

Nous retrouvons donc Jessica et ses camarades faucheurs, qui se sont retrouvés dans une posture assez inconfortable suite aux événements du premier tome. Stephanie Phillips n’allait pas en rester là et voici qu’elle se déchaine dans ce second tome !

Le concept de Grim est en effet poussé encore plus loin, mais genre vraiment beaucoup plus loin ! L’autrice joue habilement avec le concept de mort (ou d’absence de mort…) et ne se contente pas de montrer des gens avec des faux qui gèrent la fin d’existence des gens.  Résultat : ça déménage et ça déménage même sévèrement !

On pourra observer qu’une idée de cette histoire rappellera une aventure de Thor aux lecteurs ayant un peu de kilométrage, mais ce n’est pas pour autant qu’il faille hurler à la repompe : déjà rien ne dit que son auteur ne l’avait pas lui-même repompée ailleurs, mais aussi parce que finalement le traitement est radicalement différent. Comme quoi la simple quintessence d’une idée peut donner des choses très différentes !

On notera des choses fort intéressantes et originales dans ce second tome de Grim, avec notamment une réinvention pour le moins audacieuse des fameuses Moires de la mythologie. Les aventures de Jessica ne sont décidément pas de tout repos, et tandis que les pièces du puzzle s’assemblent petit à petit sous nos yeux, nous pouvons deviner que nous n’en avons pas encore l’image complète !

Ce second tome de Grim, empli de rebondissements très bien agencés, est une réussite complète. L’histoire est passionnante, la caractérisation des personnages est bien pensées et surtout les idées foisonnent pour le plus grand plaisir du lecteur. Si Stephanie a déjà monté en puissance du premier au second tome, on ne peut que se dire qu’une nouvelle montée en puissance vers le troisième tome a toutes les chances de casser la baraque !

Sur le plan du dessin, là aussi nous sommes gâtés grâce au très bon travail de Flaviano. L’artiste est très inspiré pour nous livrer des planches très joliment dessinées, et son style colle parfaitement à l’ambiance de la série. A noter que certaines cases sont un peu goûtues, de quoi taquiner l’estomac du lecteur un peu sensible.

 

Un excellent album, la série se poursuit avec une montée en puissance de l’histoire. Vivement la suite !

 


 

Eight billion genies

Le lundi c'est librairie ! : Eight billion genies (janvier 2024, Panini Comics)
Huit milliards d'êtres humains peuplent la Terre. Un jour, huit milliards de génies font leur apparition et proposent à chaque individu de réaliser le vœu de son choix. Entre ceux qui se précipitent, ceux qui souhaitent le pire et ceux qui vont soupeser leurs options, c'est tout l'équilibre de notre planète qui va être bouleversé en quelques instants ! Mais c'est dans un simple petit bar où se trouve une dizaine de personnes que tout le destin de l'humanité va se jouer…

Contenu : Eight Billion Genies (2023) 1-8, inédits
  • Éditeur : Panini Comics
  • Collection : Hors collection
  • Prix : 26.00€
  • Date de sortie : 24/01/2024
  • Format : Couverture cartonnée, 256 pages
  • Auteur(s) : Charles Soule / Ryan Browne
  • EAN : 9791039122573
Acheter sur Excalibur Comics   Acheter sur Place des libraires  
 


 

Le lundi c'est librairie ! Eight Billions GeniesHuit milliards d’êtres humains. Hui milliards de souhaits. Huit milliards de génies.

Charles Soule imagine quelque chose de tout à fait étonnant : d’un seul coup d’un seul, chaque être humain sur Terre a droit à un génie qui exaucera un voeu. Déjà à l’échelle d’une personne c’est compliqué, multiplié par 8 milliards…comment dire… au secours !

Parce que bien entendu, la nature humaine étant ce qu’elle est cette situation va tout de suite partir en cacahuète de la cacahuète d’amplitude cosmique même ! Imaginez un peu 8 milliards de personnes qui veulent faire leur vœu, avec des intentions plus ou moins louables… ce n’est même plus un cauchemar, c’est encore au-delà même si les génies essaient un peu de réguler les choses.

Le concept est original, l’exécution est quant à elle très bien pensée : l’histoire de Eight billion genies est en effet articulé autour de différentes périodes temporelles, de plus en plus longues. Cela change donc l’échelle des événements et la portée de ce qui se produit au cours de ces périodes. Ca n’a rien l’air de rien, mais cette idée est à la fois une excellente idée pour faire avancer le récit et une sacrée cause de complications comme l’explique l’équipe créative en fin d’album.

Eight billion genies est une histoire intéressante à plus d’un titre : déjà il y a une idée très originale, mais il y a aussi une analyse très fine de l’espèce humaine et de ce qui la fait avancer. Parce que bien évidemment, comme exprimé plus haut, tous ces vœux sont autant de choses qui vont compliquer la vie des habitants de la Terre et secouer la société humaine à un degré inimaginable.

On peut donc voir ici et là tout un tas d’astuces pour profiter au mieux de la situation, vu qu’il n’y a pas que des nobles esprits désintéressés au sein de l’espèce humaine… mais aussi des choses très touchantes et émouvantes car il y a fort heureusement des gens bien intentionnés avec de belles motivations. En ceci, Charles Soule peut tout autant brosser un tableau fort pessimiste de ses pairs mais aussi saluer leurs bons côtés.

Si on était un peu tatillon, on pourrait reprocher à Eight billion genies une conclusion un poil rapide mais en dehors de ça c’est une excellente lecture qui entraine le lecteur dès la première page dans un tourbillon narratif captivant et même hypnotique. Autre petit reproche : une énorme faute de grammaire en début d’album…

A noter un clin d’œil amusant : le président des Etats Unis est un certain Blades, que les lecteurs de Letter 44 – autre série de Charles Soule – ont déjà eu l’occasion de croiser ! Il y a un autre clin d’œil amusant sur le nom d’un personnage, mais vu que cela implique un énorme spoiler nous ne vous le révélerons pas ici !

La partie graphique de Eight billion genies a été confiée à Ryan Browne, également co-créateur du concept. L’artiste signe des planches superbement dessinées, qui restituent à merveille le contexte de l’histoire. On appréciera d’ailleurs le design des génies, qui sont très expressifs.

Côté bonus, le sommaire de l’album est complété par un abondant dossier comportant des textes de l’équipe créative, des recherches de personnages et même une liste de références et clins d’oeil.

 

Un excellent album, avec un concept en béton armé qui fonctionne du tonnerre au sein d’une histoire passionnante.

 


 

A Vicious Circle tome 1

Le lundi c'est librairie ! : A Vicious Circle tome 1 (janvier 2024, Urban Comics)
Si Shawn Thacker vous disait ce qu'il est et d'où il vient, vous ne le croiriez pas. Car Shawn Thacker est non seulement un assassin, mais il vient surtout du futur. Depuis l'assassinat de sa famille, il cherche à se venger du seul homme à partager la même malédiction que lui : être projeté dans le temps et l'espace à chaque fois qu'ils prennent une vie humaine. Du XXIIe siècle tokyoïte à la Nouvelle-Orléans des années 1950, en passant par l'ère jurassique et au-delà, les deux rivaux s'affrontent avec violence dans l'espoir de changer le cours de l'Histoire.

Contenu : Vicious Circle #1
  • Éditeur : Urban Comics
  • Collection : Urban Comics Nomad
  • Prix : 15.00€
  • Date de sortie : 26/01/2024
  • Format : Couverture cartonnée, 64 pages
  • Auteur(s) : Mattson Tomlin / Lee Bermejo
  • EAN : 9791026827276
Acheter sur Excalibur Comics   Acheter sur Place des libraires  
 


 

Le lundi c'est librairie ! A vicious circle tome 1Deux hommes se pourchassent à travers… le temps !

Mattson Tomlin commence par déstabiliser le lecteur en amorçant son récit sans lui en donner les clefs. On part donc dans une direction assez floue, même si on devine assez vite ce qui risque de se produire au vu de ce qui est laissé à la portée du lecteur.

Puis on change de braquet assez rapidement, mais l’auteur reste assez avare – voire pingre – sur les révélations. On apprend des choses, mais chaque révélation donne l’impression d’être plutôt une porte ouverte vers davantage de questions !

Cela n’empêche pas l’album d’être intéressant, au contraire même ! Mattson Tomlin a en effet le talent d’aiguiser l’appétit du lecteur tout en le laissant suffisamment sur sa faim pour lui donner envie d’avancer sur sa lecture. Tout est affaire de dosage avec ce genre de technique, celui de cet album est fort heureusement bien fait.

Ce premier tome pose les bases d’un univers narratif intéressant, avec pas mal de très bonnes idées. L’avancée est assez chaotique, ce qui s’explique du fait du concept lui-même qui est tout sauf linéaire. Le lecteur ne peut que se raccrocher à un maigre fil rouge reliant tous les événements, ainsi qu’à l’espoir que la suite de sa lecture ne lui permette d’en saisir davantage.

On le sait bien, le thème du voyage dans le temps est tout autant un sujet fascinant qu’une pente savonneuse particulièrement glissante. Il est en effet facile de se prendre les pieds dans le tapis en racontant ce genre d’histoire, d’ailleurs même les références du genre ont ici et là quelques couacs… En tout cas, ici le concept est employé avec efficacité et s’il y a des choses qui ne tiennent pas debout en tout cas ça ne se voit pas !

Passionnant de bout en bout, ce premier tome de A vicious circle est une lecture très intéressante. Il se lit malheureusement assez vite (64 pages !), mais en tout cas cette lecture est tout aussi intense que brève. Et surtout, cela donne envie d’en lire davantage, ce qui est toujours bon signe…

En ce qui concerne la partie graphique, nous avons la chance et le bonheur de bénéficier d’une prestation à couper le souffle de Lee Bermejo. Dire que ses planches sont sublimes serait affreusement réducteur, tant le niveau est encore au-dessus du sublime ! C’est magnifiquement dessiné, avec en plus différents styles graphiques très différents qui ont pour seul point commun une constante qualité (même si la première partie est de loin la plus belle).

Côté bonus, une interview croisée de l’équipe créative complète le sommaire de l’album.

 

Un excellent album, certes court mais passionnant et tout à fait capable de vous faire exploser les rétines avec son incroyable graphisme !

 


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle chronique.

Le sommaire de la prochaine chronique sera consacré à un ou plusieurs albums, rendez-vous lundi prochain !

Consulter nos autres chroniques de la rubrique Le lundi c’est librairie !




Tipeee Watchtower Comics a besoin de vous !
Watchtower Comics est un site autofinancé et indépendant, qui vous offre depuis 2006 des contenus quotidiens sans publicité et des services gratuits.
Tout ceci coûte cher et nous avons besoin d'aide pour poursuivre notre activité.

Vous appréciez notre travail et vous voulez nous soutenir ? Faites un don sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x