Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Thunder Force
Wonder Woman 1984
Zack Snyder's Justice League

Les Nouveaux Mutants / New Mutants
Mystery Men

Catégories

Le lundi c’est librairie ! #476

Le lundi c'est librairie !


Le lundi c’est librairie !

Trois albums sont au programme de cette chronique :

  • Hoplitéa tome 3 (Northstar Comics)
  • Cobra Kai – L’histoire de Johnny (Vestron)
  • L’Évadé de C.I.D. Island (H1 Comics, en avant-première)

 

 

Hoplitéa tome 3
Le lundi c'est librairie ! Hoplitéa t3 - Décembre 2020

Northstar Comics
Collection Comics

152 pages – 15€
Décembre 2020 – Souple

Laurent Arthaud
Patrice Martinez

Commander sur Place des libraires
Commander sur Bubble

Après les événements dramatiques liés aux affrontements contre Achiclès et Winter, Les Nations Unies Européennes lance le plan « Héropolis + ». L’objectif est de protéger les citoyens d’Europe de toutes les menaces surhumaines en créant la plus grande force super-humaine de la planète.
Dans ce nouveau contexte, Hoplitéa, la lionne de Sparte, cherche sa place, tiraillée entre son devoir d’héroïne et son devoir de mère. En effet, Alexia, sa fille, est toujours détentrice du pouvoir de Zeus et a plus que jamais besoin de l’amour d’une mère. C’est pourquoi, dans l’espoir d’une paix durable, Hoplitéa espère laisser la place pour toujours à Sophia la mère de famille.
A moins que… Fantasmas, le seigneur du mal de Carpathie, manœuvrant dans l’ombre depuis des années, lance son terrible projet : l’opération EUROPOCALYPSE !

Le lundi c'est librairie ! Hoplitéa t3Après un excellent second album, la Lionne de Sparte est de retour pour une nouvelle aventure pour le moins apocalyptique !

Une fois encore, Laurent Arthaud nous livre une brillante démonstration de son imagination sans limite pour ce troisième volet des aventures de son héroïne. En plus de continuer à enrichir son univers, l’auteur a bâti une histoire épique ponctuée de combats homériques où l’intégralité de ses héros se retrouve confrontée à une menace d’une puissance incroyable. Laurent Arthaud ne se contente cependant pas d’enchaîner les bastons – même s’il y en a beaucoup – et a pris le temps de poser une intrigue bien pensée.

Comme dans chacun de ses récits, l’auteur livre une vraie déclaration d’amour aux univers narratifs super-héroïques dont il est friand en employant leurs codes tout en conservant une identité européenne et en glissant ici et là quelques petites références plus ou moins subtiles (d’ailleurs avez-vous remarqué aussi une référence à son dynamique éditeur ?). Hoplitéa n’a pas à rougir face aux ténors de la BD américaine, grâce à une grande qualité d’écriture et de mise en scène.

Ce troisième tome de Hoplitéa va une nouvelle fois très loin, en exploitant parfaitement le concept de la Lionne de Sparte et tout son univers particulièrement riche. Les rebondissements sont nombreux, ainsi que les péripéties vécues par les héros de cette histoire largement aussi apocalyptique que son titre le laissait présager. Et avec un final pareil, il y a de quoi être particulièrement impatients de lire le quatrième tome de Hoplitéa !

Côté dessin, nous retrouvons une nouvelle fois Patrice Martinez donc le style fait merveille pour dépeindre cette histoire apocalyptique. L’artiste signe des planches magnifiquement réalisées, avec une mise en page soignée et un sens du dynamisme qui restitue parfaitement l’ambiance des scènes d’action.

On pourra aussi apprécier le talent de l’artiste pour dessiner des scènes complexes avec une multitude de personnages. C’est loin d’être simple de mettre ainsi en images des scènes avec autant de personnages, mais Patrice Martinez relève le défi haut la main et le rendu est vraiment très réussi.

Côté bonus, nous avons droit à des recherches graphiques, un top rapide sur les personnages sous une forme qui rappellera des souvenirs aux lecteurs de Strange Spécial Origines et à une galerie d’artistes. Sans oublier que chaque chapitre est suivi par un texte signé Laurent Arthaud, revenant sur les événements qui viennent de se produire. Ce texte contribue à construire une complicité fort agréable entre l’auteur et son lecteur, signe de l’enthousiasme toujours aussi présent de l’auteur pour nous emmener dans son univers.

Un excellent album, à l’ambiance épique et débordant de créativité et de suspense.


 

Cobra Kai – L’histoire de Johnny
Le lundi c'est librairie ! Cobra Kai - L'histoire de Johnny - Mars 2021

Vestron
Collection Comics

96 pages – 16.95€
Mars 2021 – Souple

Denton J. Tipton
Kagan McLeod

Commander sur Place des libraires
Commander sur Bubble
Commander sur Excalibur Comics

Le comic book compagnon de la série Netflix ! La saga Karate Kid continue… Voici l’histoire de Johnny Lawrence, futur sensei du dojo Cobra Kai, alors qu’il n’était qu’un lycéen adepte de karaté. Découvrez comment est née sa rivalité avec Daniel Larusso, disciple de M. Miyagi.

Le lundi c'est librairie ! Cobra Kai l'histoire de JohnnyAprès la série télévisée Cobra Kai, voici une déclinaison en comics du retour de l’univers de Karate Kid.

Denton J. Tipton raconte donc l’histoire de Johnny Lawrence, le méchant de Karaté Kid qui s’est avéré ne pas être si méchant que ça finalement dans la série télévisée Cobra Kai… et comme dans cette dernière, l’auteur raconte cette histoire du point de vue de Johnny qui prend quelques libertés avec les événements en fonction de ses souvenirs mais c’est son histoire et c’est lui qui la raconte !

On retrouve dans cette histoire la même thématique de fond que dans Cobra Kai : Johhny et Daniel ne sont pas respectivement le méchant et le gentil de l’histoire, chacun a sa zone d’ombre construite par leur vécu, et ils ont tout le deux fait des choses bien tout en faisant aussi des choses discutables. C’est même pour chacun d’entre eux la recherche d’un père de substitution, à savoir leurs sensei respectifs, qui les a forgés tels qu’ils sont alors qu’au fond ils ne sont pas si différents.

L’album est vraiment intéressant, reprenant donc l’histoire de Johhny Lawrence avec son propre point de vue comme dans les flashbacks de la série télévisée. Forcément, il y a quelques divergences avec ce qui avait été montré dans le film Karate Kid vu qu’il a tendance à un peu se donner le beau rôle à des moments où ça ne se justifiait pas, mais c’est justement intéressant de comprendre sa logique basée sur sa propre perception de tout ceci. Tout est question de point de vue, comme aurait dit un autre sage dans une autre saga.

Forcément l’album s’adresse avant tout aux amateurs de Cobra Kai et de Karate Kid (le vrai, pas le remake dont ironiquement l’existence a permis à l’univers originel de revenir à l’écran), c’est clair. Mais pas seulement, car l’album est tout de même suffisamment accessible pour que le lecteur qui ne soit pas expert en kimono noirs à emblème de serpent ou en coup du héron puisse y trouver son compte en lisant une histoire poignante sur un homme se rappelant son passé et regrettant certaines erreurs qu’il a pu commettre mais aussi sur une rivalité sur fond de karaté.

Côté dessin, le trait de Kagan McLeod restitue fidèlement l’ambiance de la série et des films tout en respectant le visage des acteurs. Quoique les dessins représentant Elizabeth Shue sont malheureusement nettement moins ressemblants que ceux des autres personnages.

En dehors de ça, le trait est dynamique et les scènes de combat sont bien rendues. Nous ne sommes pas dans une recherche effrénée du photoréalisme, mais la ressemblance entre les visuels d’origine et les dessins est poussée et permet de se replonger aisément dans le contexte de la série.

Côté bonus, une galerie de couvertures complète le sommaire.

Un excellent album, tout à fait dans le même ton que la série télévisée.


 

L’Évadé de C.I.D. Island
Le lundi c'est librairie ! L'Évadé de C.I.D. Island - Avril 2021

Humanoïdes Associés
Collection Comics

136 pages – 17.99€
Avril 2021 – Cartonné

Ibrahim Moustafa

Commander sur Place des libraires
Commander sur Bubble
Commander sur Excalibur Comics

La plus grande histoire de vengeance jamais racontée, revisitée à travers le prisme de la science-fiction. Lorsque Redxan Samud se retrouve promu capitaine du Forreas, tout semble lui sourire : grâce à cette montée en grade, il peut enfin épouser la femme de ses rêves. Mais il contrarie sans le savoir les plans du vil Onaxis, qui piège Redxan et le fait condamner à perpétuité au Centre d’Internement Disciplinaire (C.I.D.). Personne ne s’en est jamais échappé… mais Redxan n’a plus rien à perdre, et a juré d’accomplir sa vengeance.

Le lundi c'est librairie ! Hoplitéa t3Le Comte de Monte Cristo fait partie des classiques de la littérature et est un modèle du genre pour les histoires de vengeance. En voici une nouvelle déclinaison, mais dans un contexte de science-fiction.

Ibrahim Moustafa adapte en effet le contexte de cette histoire bien connue en la plaçant dans un registre résolument futuriste : engins volants, société futuriste, armes qui ne le sont pas moins… on est loin du cadre d’origine de la formidable saga d’Alexandre Dumas.

Mais justement, Ibrahim Moustafa a su distiller le matériau d’origine et s’en nourrir pour en conserver l’essence tout en actualisant le cadre : le fond demeure tandis que la forme est modifiée. On retrouve donc les grandes lignes de l’histoire d’origine et tout ce qui faisait la force de son concept, mais au service d’un récit de science fiction.

Mais L’Évadé de C.I.D. Island n’existe pas que comme une version révisée du classique Comte de Monte Cristo, elle existe en elle-même comme une histoire passionnante et bien construite avec ses éléments propres. Elle apportera un excellent moment de lecture aussi bien au lecteur n’ayant jamais entendu parler de l’oeuvre d’Alexandre Dumas qu’à celui qui aurait déjà lu son passionnant récit (dont nous vous recommandons vivement la lecture également, vous l’aurez compris).

D’entrée de jeu, le lecteur est tout de suite happé dans cet univers qui allie à la fois la science-fiction et quelques éléments qui font plus « ancien » et se retrouve ensuite entrainé dans un récit implacable en suivant les aventures du héros de cette histoire. Il y a pas mal de péripéties tout au long de cette histoire, qui mêle habilement la science fiction à un côté « cape et épée » qui est loin d’être désagréable.

Le dessin est de son côté également assuré par Ibrahim Moustafa, qui là aussi allie modernisme et classicisme. Le design de l’univers de l’histoire est en effet un savant mélange de concepts de science-fiction et d’éléments issus de l’époque du récit d’origine.

Le cocktail est redoutablement efficace et les planches sont très soignées avec des dessins superbement dessinés. On pourra d’ailleurs également saluer la colorisation de Brad Simpson, qui s’avère tout simplement parfaite pour sublimer le dessin de cette histoire.

Côté dessin, nous avons droit aux recherches graphiques qui ont servi de base à la réalisation de cet album, ainsi qu’à des propositions de couvertures à différents degrés de finalisation.

Un excellent album, qui donne une patine de science-fiction bien pensée à un classique de la littérature.


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous lundi prochain pour une nouvelle chronique.

Le programme de lundi prochain sera consacré à plusieurs albums, à la semaine prochaine ! 🙂




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x