Le lundi c’est librairie ! #172

Le lundi c'est librairie !

Le lundi c’est librairie ! est de retour pour une double dose aujourd’hui, dont une édition spéciale ce matin.

Au programme : Sandman t4.

Sandman tome 4
Sandman4

Urban Comics

432 pages – 35€
Juin 2014 – Cartonné

Neil Gaiman
Collectif

Il y a trois siècles, un des Infinis a renoncé à sa charge et à sa famille. Aujourd’hui, le Délire est en proie à des angoisses et ne voit qu’un remède à son mal-être: implorer le Rêve de l’accompagner, et retrouver la trace du frère prodigue. Mais même pour Morphée, le monde de l’Éveil a ses pièges. Malgré les mises en garde de la Mort et du Destin, l’heure est venue de briser d’anciens serments. Contenu : The Sandman #40-49, Vertigo Preview #1, Sandman Special #1, Winter’s Edge #3, Sandman Companion.

Nous voici déjà arrivés au quatrième tome de la série de Neil Gaiman, mettant en scène Morphée le seigneur du Rêve. Dans cet album, j’ai apprécié que l’auteur mette la pédale douce sur l’horreur par rapport au précédent, même s’il y a tout de même un passage ou deux plutôt goûtus… Après le mythe d’Orphée et Eurydice revisité par l’auteur avec le talent qu’on lui connait, la quête du Rêve et du Délire – qui prend même à un moment l’allure d’un road movie – est captivante de bout en bout. Sandman est une lecture exigeante, qu’il faut prendre le temps de découvrir et de savourer, mais le lecteur qui prend la peine de venir s’aventurer dans l’univers de Neil Gaiman est récompensé par des récits très bien écrits (mais était-il utile de le préciser ?) et surtout une atmosphère inimitable qui donne en permanence l’impression d’être en plein rêve éveillé tandis que l’on tourne les pages. Ce quatrième album est tout simplement passionnant, et confirme tout le bien que je pense de la série.

Du côté du dessin, signé de différents artistes dont Jill Thompson (dans un style très différent de Scary godmother ou Bêtes de somme), nous sommes gâtés avec des planches très réussies.

Passons maintenant à l’édition. Comme ses trois prédécesseurs, ce quatrième tome est imposant et si jamais vous avez des doutes sur sa solidité sachez que j’ai testé (involontairement) la chute sur mon pied et ce n’est pas ce dernier qui a gagné. 😉 Le papier mat rend très bien les couleurs du contenu et s’avère agréable au toucher, et la partie bonus est très fournie. Il s’agit en effet de textes et entretiens venant de Sandman Companion, ainsi que de beaucoup d’illustrations. Tout ceci constitue un complément de lecture très intéressant,

Un excellent tome une nouvelle fois, qui saura récompenser le lecteur par de bien belles heures de lecture.


Et voilà , c’est tout pour aujourd’hui !

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous tout à l’heure pour une nouvelle chronique.

Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos mdata

Rédacteur en chef de Watchtower Comics.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.