Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Thunder Force
Wonder Woman 1984
Zack Snyder's Justice League

Les Nouveaux Mutants / New Mutants
Mystery Men

Catégories

Jupiter’s Legacy – Critique sans spoilers de la saison 1

Jupiter's Legacy

 

Critique sans spoilers de la saison 1 de Jupiter’s Legacy, diffusée en 2021 sur Netflix.

Avec Josh Duhamel, Ben Daniels, Leslie Bibb, Andrew Horton, Elena Kampouris, Mike Wade, Matt Lanter…

Une nouvelle génération de super-héros remet en cause le code de conduite établi par leurs ainés, qui ont acquis leurs pouvoirs dans les années 30. Mais derrière tout ceci une machination se trame, aux ramifications sinistres.

 

Jupiter's Legacy saison 1

 

Jupiter’s Legacy : jeune génération VS héros historiques

Une partie de l’intrigue de la première saison de Jupiter’s Legacy repose sur un affrontement idéologique entre les super-héros de l’Union dépositaires du Code (un code moral de conduite interdisant notamment de tuer ses ennemis) et une jeune génération – où on retrouve notamment les enfants des membres de l’Union – qui serait bien plus encline à s’assurer qu’un ennemi à terre ne se relève pas. Une intrigue pas forcément originale (on en reparle plus bas), mais qui a le mérite de placer les personnages face à des choix difficiles. Il est aussi fortement question du poids de l’héritage, avec des jeunes qui ne se sentent pas forcément aussi héroïques que leurs ainés et pour certains font des choix discutables.

 

Jupiter's Legacy saison 1

 

Côté interprétation, c’est assez inégal : avec son côté grandiloquent et ses (interminables) tirades, Josh Duhamel vole la vedette à ses petits camarades qui sont souvent bien transparents à côté de lui quand il monopolise l’attention mais s’avèrent plus intéressants seuls ou du moins en son absence. Le je des comédiens n’est pas le principal problème de cette saison mais disons qu’il n’arrange pas vraiment les choses.

 

De la baston et des effets spéciaux à géométrie variable

Pour cette première saison, Jupiter’s Legacy comble les amateurs de baston à super-pouvoirs et ce dès le premier épisode. Nous avons droit à des scènes de combats de super slips à plusieurs reprises, et les effets spéciaux qui y figurent sont globalement assez bons. En général, tout ce qui a trait au rendu des pouvoirs des personnages est plutôt soigné.

 

Jupiter's Legacy saison 1

 

Par contre, pour ce qui est du rendu des différents âges des personnages c’est loin d’être la fête. Entre les perruques peu convaincantes et des maquillages malheureux, on n’a pas vraiment l’impression de voir vraiment des personnes d’un certain âge. C’est en conséquence assez étrange de de voir cohabiter des rendus de pouvoirs convaincants et des maquillages qui évoquent davantage des productions fauchées.

 

Une saison qui a des soucis de rythme

Pour cette première saison, Jupiter’s Legacy alterne les scènes dans le présent et des flahbacks sur les origines de l’Union à l’époque de la grande dépression des années 30. Sur le principe, on pourrait se dire « Pourquoi pas ? » sauf qu’au final ces flashbacks prennent le pas sur l’intrigue principale qui fait du sur-place. Les scènes dans le passé sont beaucoup plus nombreuses et plus longues, et on peine à trouver un lien entre ce qui est présenté dans les deux époques en dehors de l’origine des pouvoirs des super-héros.

 

Jupiter's Legacy saison 1

 

Le rythme des épisodes est lourdement impacté par ce choix de narrations imbriquées, avec une intrigue « origines » qui semble interminable tandis que l’intrigue contemporaine est plus intéressante même si des choses se devinent largement en amont. Les épisodes sont alors bien ennuyeux, ce qui est dommage car il y a de temps à autres des très bonnes idées (comme la chambre forte protégée contre les aptitudes d’un personnage) et les combats sont sympa, mais le reste finit par provoquer des tendinites au spectateur à force de regarder sa montre tellement les épisodes paraissent durer des heures.

 

Jupiter’s come ou Lost in the Legacy ?

Très vite on se rend compte que cette saison est fortement influencée par d’autres oeuvres, influence absente des comics. Tout d’abord le discours de la série sur les nouvelles générations de héros qui se veulent plus violents que leurs aînés fait fortement penser au Kingdom Come de Mark Waid et Alex Ross. Au moins les scénaristes n’ont pas tout faux, Mark Waid et Mark Millar ont le même prénom…

 

Jupiter's Legacy saison 1

 

Ensuite la partie située dans le passé lorgne fortement du côté de Lost, par son mystère omniprésent, ses faux semblants et certains éléments qui sembleront très familiers aux téléspectateurs de la série sur les naufragés du vol 815. Comme cette partie de l’intrigue est très présente, forcément on a bien le temps de remarquer une certaine inspiration, qui ne joue pas en faveur de Jupiter’s Legacy.

 

Jupiter’s Legacy : une adaptation schizophrénique du comic book

Adapté du comic book éponyme de Mark Millar et Frank Quitely, Jupiter’s Legacy en est à la fois une adaptation fidèle et distante. Fidèle car sur le plan visuel on retrouve des choses qui semblent avoir surgi des pages des comics, et plusieurs détails sont au rendez-vous. Mais distante, car en fin de compte dans cette saison qui correspond plus ou moins à la moitié du premier album on trouve un discours radicalement différent de l’histoire d’origine vu qu’on n’y retrouvait pas l’influence de Kingdom Come mentionnée plus haut.

 

Jupiter's Legacy saison 1

 

Les origines de l’Union sont par ailleurs très rapidement abordées dans les comics, et de surcroit sont beaucoup moins glauques ce qui est assez ironique quand on connait un tant soit peu la production de Mark Millar. Certes, la série ne pouvait pas brûler toutes ses cartouches en une saison, mais en étirant indéfiniment quelque chose abordé brièvement sur papier cela rend tout ceci assez ennuyeux.

 

En conclusion

Cette première saison de Jupiter’s Legacy dispose de quelques atouts, mais ils sont noyés dans un océan de défauts qui la plombent sérieusement. Espérons que la saison 2 sera un peu plus palpitante !

 

Jupiter's Legacy saison 1




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x