Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

uTipSoutenez-nous sur uTip !

Derniers films

Dr Strange in the multiverse of madness
The Batman
Spider-Man 3 : No way home
Les Eternels
Shang-Chi et la légende des dix anneaux

Catégories

Flashback #63

 

Flashback

 

Flashback vous propose chaque semaine la chronique d’un titre ancien, paru à une période plus ou moins reculée.

Au programme cette semaine : Le Prince des mers  (août 1986, Editions Lug)

 

La semaine dernière, Flashback s’était penché sur Daredevil, paru dans la collection Un récit complet Marvel en 1989. Cette semaine, nous partons en direction de l’année 1986 pour un autre numéro de cette collection : Le Prince des mers.

 

Flashback : Le Prince des mers

Le Prince des mers
Août 1986 – Editions Lug

 

Le Prince des mers (DeMatteis, Budianski / Budianski)

Episodes VO : Prince Namor, The Sub-Mariner #1-4 (1984)

 

Namor le Prince des mers est un personnage assez complexe, car suivant les auteurs qui se sont succédés sa personnalité change du tout au tout. Du conquérant des mers enragé à l’héritier de deux mondes pourvu d’une certaine noblesse, Namor est un personnage totalement imprévisible suivant l’auteur qui le caractérise.

Après il est vrai qu’il est compliqué de donner un tant soit peu de contenance à un personnage aquatique qui se balade en slip de bain… et pour la petite histoire John Byrne a ultérieurement essayé de rendre le personnage plus intéressant en donnant une explication plutôt futée pour ses changements de caractérisation.

Dans cette histoire, JM De Matteis et Bob Budianski livrent le portrait d’un souverain dépassé par le poids de son rôle. D’un côté il oeuvre au rapprochement d’Atlantis et des humains, en égard à son double héritage, mais il reste tout de même fidèle à lui : impulsif, négligent par moments et totalement piloté par son intérêt très fort pour la gente féminine en général (et les blondes en particulier, ce qui ne cesse de lui jouer des tours).

Avec ce récit, les auteurs expliquent donc pourquoi malgré toute sa bonne volonté Namor ne peut être un bon souverain pour son peuple. C’est l’occasion de confronter le personnage à ses propres contradictions, et cette partie du récit fonctionne plutôt bien.

Mais il y a aussi une autre intrigue qui se dessine tout au long des épisodes, confrontant Namor à une sombre histoire de vengeance. L’idée est d’ajouter ainsi des éléments au folklore d’Atlantis, mais aussi de montrer que parfois les agissements du Prince des mers ont des conséquences tragiques qui en l’occurrence reviennent lui péter à la figure. Cette intrigue est assez inégale et surtout monstrueusement prévisible. D’un autre côté, les lecteurs français ne sont pas franchement gâtés pour rester dans le suspense vu que la quatrième de couverture spoile allègrement une partie de cette intrigue.

Au final, on se retrouve avec une histoire que l’on ne peut pas vraiment qualifier d’anecdotique vu qu’elle a des conséquences sur le personnage mais qui en même temps n’est pas super passionnante. C’est donc un peu moyen, malgré certains passages intéressants.

Côté dessin, c’est Danny Bulanadi qui tient les crayons et là aussi le résultat est mitigé. C’est en effet plutôt réussi, mais avec des passages vraiment assez quelconques.

 

Un album inégal, qui n’est pas non plus ce qu’on a pu lire de plus intéressant sur le personnage.

 

La couverture et les informations sur ce titre proviennent du site ComicsVF.

 

Flashback vous donne rendez-vous la semaine prochaine avec un autre livre extrait des profondeurs des bibliothèques de la Watchtower ! 😉

 




uTip Cet article vous a plu ? Vous appréciez notre travail et vous voulez nous soutenir ?
Watchtower Comics est un site indépendant, qui vous offre depuis 2006 des contenus quotidiens sans publicité.
Si vous le souhaitez, vous pouvez nous aider à poursuivre notre activité en faisant un don sur notre page uTip !

 

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x