Watchtower Comics

Les comics et leur univers,
avec vous depuis 2006

Vous n'êtes pas connecté(e)
sur le site.

/ Inscription
Newsletter

Tipee
Soutenez-nous sur Tipeee !

Derniers films

Les Nouveaux Mutants / New Mutants
Mystery Men
Rocketeer
Bloodshot
Birds of Prey

Catégories

Le lundi c’est librairie ! #453

Le lundi c'est librairie !


Le lundi c’est librairie ! Au programme cette semaine : Je suis Black Widow, édité par Panini Comics.

Je suis Black Widow
Je suis Black Widow - Octobre 2020

Panini Comics
Collection Marvel Anthologie

320 pages – 26€
Octobre 2020 – Cartonné

Collectif

Commander sur Place des libraires
Commander sur Bubble
Commander sur Excalibur Comics


Voici comme pour chaque nouvelle sortie de film Marvel l’album de référence pour en savoir le plus possible sur Black Widow avant de la retrouver dans les salles obscures. Des histoires empruntées à différentes époques, des années 60 aux années 2010, signées par les plus grands auteurs Marvel !
(Contient les épisodes US Tales of Suspense (1959) 52, Amazing Spider-Man (1693) 86, Daredevil (1964) 81, 90-91, Marvel Team-Up (1972) 83-85, Bizarre Adventures (1981) 25, Marvel Fanfare (1982) 10, Black Widow (1999) 1, Black Widow (2004) 1, Secret Avengers (2010) 20, All-New Marvel NOW! Point One, Black Widow (2014) 1 et Black Widow (2016) 3, précédemment publiés dans IRON MAN : L’INTÉGRALE 1963-1964, SPIDER-MAN : L’INTÉGRALE, 1970, DAREDEVIL : L’INTÉGRALE 1971, STRANGE 88-89, SPIDER-MAN TEAM-UP : L’INTÉGRALE 1979, MARVEL FANFARE 1, MARVEL KNIGHTS 5, MARVEL DELUXE : SECRET AVENGERS 2, 100% MARVEL : BLACK WIDOW (2014) 1, 100% MARVEL : BLACK WIDOW (2017) 1 et inédits)

C’est une tradition bien rodée : chaque film Marvel est accompagné d’une anthologie de Panini Comics sur son ou ses personnage(s)… sauf que pour une sombre histoire de pangolin, la sortie du film Black Widow a été repoussée plusieurs fois et du coup l’anthologie sort toute seule. Mais c’est pas forcément grave non plus, au moins on peut profiter des aventures de la Veuve noire sur papier à défaut de pouvoir le faire sur grand écran.

Voici déjà le contenu de cette anthologie :

  • La Dynamo pourpre frappe de nouveau ! (Lee / Norak / Heck – 1964)
  • Alerte… Black Widow ! (Lee / Romita – 1970)
  • Et la mort a pour nom Widow (Conway / Colan – 1972)
  • Le sinistre secret de Projet Quatre ! (Conway / Colan – 1972)
  • La peur est la clé ! (Conway / Colan – 1972)
  • Bataille sur la 10e avenue (Claremont / Buscema – 1979)
  • Combat dans les airs (Claremont / Buscema – 1979)
  • La femme qui n’avait jamais existé ! (Claremont / Buscema – 1979)
  • Je tiens le yo-yo… tu tiens la ficelle (Macchio / Gulacy – 1981)
  • La Veuve noire (Macchio / Perez – 1983)
  • Une minuscule araignée (Grayson / Jones – 1999)
  • Chimères (Morgan / Sienkiewicz – 2004)
  • Encerclement (Ellis / Maleev – 2012)
  • Prédatrice (Edmonson / Noto – 2014)
  • Raison d’être (Edmonson / Noto – 2014)
  • Russie, mère patrie (Waid / Samnee – 2016)

 

En voyant le sommaire, ce qui saute aux yeux est l’absence d’une période entre la fin des années 1980 et les années 1990 où la Veuve noire était un membre particulièrement actif des Vengeurs, qu’elle a même dirigés. Bien entendu, le sommaire de chaque anthologie est un choix, mais on zappe pour le coup une autre facette du personnage. Rien de grave non plus, car le sommaire de l’anthologie est tout de même très intéressant.

La thématique des épisodes choisis met l’accent sur ce côté un peu en retrait des autres héros qui caractérise Black Widow. Outre ses différentes missions plus orientées espionnage, c’est aussi un personnage qui a longtemps eu un côté assez tragique et qui revendique surtout farouchement une certaine indépendance vis-à-vis des personnages qu’elle côtoie (Daredevil en a d’ailleurs fait les frais).

Nous avons le plaisir de retrouver dans le sommaire de cet ouvrage les épisodes qui avaient été édités par Lug dans un album appelé La veuve et le samouraï. Enfin partiellement, car le début n’a pas été restauré par Marvel. Outre le côté nostalgique, c’est un plaisir de retrouver une aventure captivante de la Veuve noire en compagnie de Spider-Man dans un contexte paranoïaque à souhaits.

En dehors de la remarque plus haut, la sélection d’épisodes est pertinente : en plus des incontournables (première apparition et apparition du costume le plus célèbre de la super espionne de Marvel), on retrouve des épisodes passionnants avec des intrigues variées qui ne tournent pas forcément autour de l’espionnage même si les dons de l’héroïne en la matière lui permettent de tirer son épingle du jeu d’une façon moins académique que ses collègues.

L’épisode de Secret Avengers est d’ailleurs très révélateur de l’apport non négligeable des talents d’espionne de Black Widow dans une ambiance super-héroïque très marquée par la science-fiction. Il est en effet clair que ses collègues auraient eu des difficultés pour accomplir cette tâche complexe dans les mêmes conditions et avec la même efficacité.

Côté graphisme, une fois encore cette collection offre un voyage dans le temps pour venir à la rencontre des différentes techniques de dessin et de narration. On voit vraiment l’évolution de ces techniques au fil des époques ciblées dans ce sommaire, avec même au passage l’intemporel Bill Sienkiewicz dont le style tout à fait particulier est toujours aussi efficace.

Le graphisme des épisodes choisis est très varié, et globalement d’un très bon niveau. Il y a juste un petit souci sur certains épisodes anciens : les couleurs de l’épisode avec le nouveau costume de la Veuve sont parfois un peu étranges (l’ancien costume qui vire au rose ou celui d’Oeil de Faucon qui est rouge par exemple) et les épisodes de Sal Buscema ont visiblement souffert de leur voyage dans le temps (ce qui peut expliquer que les premiers épisodes en question n’aient pas pu être restaurés).

Rien de dramatique cependant, et cela peut s’expliquer avec la problématique complexe de proposer de vieux dessins à notre époque, mais du coup quand on connait très bien les originaux ça fait bizarre.

Comme dans les autres tomes, le sommaire est complété par un éditorial de qualité. Outre une introduction efficace qui met le lecteur dans le bain, il y a une remise en contexte des différents épisodes qui composent cet album et c’est très appréciable.

 

Une excellente anthologie, même s’il est un peu dommage que tout un pan de la carrière de la Veuve noire en soit absent.


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous lundi prochain pour une nouvelle chronique.

Vu le contexte, le programme de la semaine prochaine n’est pas encore calé, donc il reste à découvrir ce qui sera chroniqué lundi prochain !

mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ca peut vous intéresser... x