Le lundi c’est librairie ! #437

Le lundi c'est librairie !

 

Le lundi c’est librairie !

Au programme aujourd’hui, deux albums édités par Urban Comics :

  • Black Hammer tome 4
  • Justice League / Black Hammer

 

Black Hammer tome 4
Le lundi c'est librairie ! Black hammer tome 4 - Juillet 2020

Urban Comics
Collection Urban Indies

320 pages – 28€
Juillet 2020 – Cartonné

Jeff Lemire / Tate Brombal
Collectif

Commander sur Place des libraires
Commander sur Bubble
Commander sur Excalibur Comics

Maintenant qu’ils savent comment ils se sont retrouvés coincés dans la ferme qui les a si longtemps retenus prisonniers, les héros se retrouvent avec tout ce qu’ils voulaient à leur disposition. Mais quelque chose cloche, et il faudra toute la volonté du nouveau Black Hammer pour réunir l’équipe entière et constater que de nombreuses révélations vont une fois de plus drastiquement changer leur monde.
Contenu VO : Black Hammer Age of Doom #6-12 + Black Hammer – Cthu-Louise + The World of Black Hammer Encyclopedia + Black Hammer Annual #1+ Black Hammer Free Comic Book Day 2019

Dans le tome 3 de Black Hammer, Jeff Lemire avait surpris les lecteurs en redistribuant les cartes d’une façon très étonnante. Maintenant, il est temps de conclure le premier cycle de cette histoire.

L’auteur conclut donc son histoire, après avoir entraîné le lecteur à la suite de ses personnages dans leurs aventures pour le moins étonnantes. Vu les révélations du tome précédent, on pouvait se demander avec inquiétude ce que l’auteur allait nous réserver pour la nouvelle direction prise par la série.

Fort heureusement Jeff Lemire est suffisamment malin pour ne pas s’embourber dans sa propre histoire et livre une conclusion très bien pensée à ce premier cycle. Les différentes péripéties vécues par ses personnages sont passionnantes, avec beaucoup de surprises au fil de l’histoire. Cette dernière partie de cycle est vraiment très intéressante, avec une nouvelle fois un très bel hommage au genre super-héroïque au sens large.

Vu la taille respectable de l’album, on se doute bien que la fin de cycle n’est pas le seul récit composant son sommaire : on retrouve en effet un Annual, ainsi qu’un épisode FCBD et un petit épisode sur Chtu-Louise. Là aussi, la qualité est au rendez-vous et ces histoires ne font pas du tout office de bouche trou : elles complètent en effet très efficacement le récit principal, en contribuant à enrichir son univers, tout comme l’Encyclopédie de la série.

Du côté du dessin, le récit principal est illustré par Dean Ormston accompagné de Rich Tomaso qui signent des planches très réussies. On retrouve ce style très caractéristique de Black Hammer, à la fois précis et dynamique.

Les autres parties de l’album sont illustrées par plusieurs artistes, qui mettent leurs styles au service de l’univers de Black Hammer avec beaucoup de talent. C’est un vrai festival graphique qui est offert au lecteur pour son plus grand bonheur.

Côté bonus, nous avons droit à un carnet de croquis bien fourni avec des crayonnés ainsi qu’à une galerie de couvertures alternatives.

Un excellent album, passionnant d’un bout à l’autre.


 

Justice league / Black Hammer
Le lundi c'est librairie ! Justice league/Black hammer - Juillet 2020

Urban Comics
Collection DC Deluxe

144 pages – 15.50€
Juillet 2020 – Cartonné

Jeff Lemire
Michael Walsh

Commander sur Place des libraires
Commander sur Bubble
Commander sur Excalibur Comics

Venant de mondes différents, la Ligue de Justice et les champions oubliés de Spiral City étaient amenés à ne jamais se rencontrer. Mais lorsque qu’un mystérieux voyageur temporel croise leur chemin, tout bascule. Les anciens héros de Spiral City se retrouvent sur Terre-2 tandis que Batman, Superman, Wonder Woman et le reste de la Ligue atterrissent dans la paisible ferme des compagnons d’armes du héros disparu Black Hammer. Si les héros ont échangé leurs places, les problèmes restent bien les mêmes !
Contenu VO : Black Hammer/Justice League #1-5

D’un côté la Ligue de Justice, fer de lance de l’univers DC. De l’autre les héros de Black Hammer coincés dans leur ferme et inspirés par la JLA dans leur caractérisation. Et si on les faisait se rencontrer ?

C’est une rencontre tout à fait improbable que nous propose Jeff Lemire : faire se croiser la JLA et ses propres super-héros qui justement sont un hommage aux personnages de DC Comics. C’est très surprenant – je dois avouer que quand j’en ai entendu parler je me suis permis un haussement de sourcils – mais au final ça fonctionne très bien.

Plutôt que d’utiliser le schéma classique de la rencontre de héros – méprise, baston, réconciliation, baston contre le méchant commun – Jeff Lemire change un peu la donne en optant plutôt pour une inversion de situation entre les 2 équipes : la JLA se retrouve à la ferme et les occupants de cette dernière se retrouvent à sa place… et le pire c’est que ça fonctionne redoutablement bien !

Certes, on pourrait dire que le moyen employé pour mettre cette rencontre en place est un rien facile, ainsi que la résolution… mais ne boudons pas notre plaisir car au final ce n’est pas ça le plus intéressant de l’histoire : il est en effet beaucoup plus passionnant de s’intéresser à l’inversion de rôles qu’à ses causes, et à la double sortie de contexte pour les deux équipes de super-héros.

L’histoire est passionnante, et comme à son habitude Jeff Lemire nous réserve pas mal de surprises tout au long du récit. L’hommage aux super-héros DC est encore une fois très bien ficelé, et on pourra apprécier que cette rencontre de héros ne soit pas aussi vaine que certaines autres qui n’avaient pour but que d’attirer leurs fans respectifs.

Finalement, on part d’un titre un peu étonnant pour arriver à une rencontre vraiment captivante entre deux équipes de super-héros mise en scène par un auteur très respectueux.

Du côté du dessin, c’est Michael Walsh qui officie dans cet album et ses planches sont très soignées. Certes, son style est différent de celui de Dean Ormston, mais on retrouve tout de même une identité visuelle très proche de celle des épisodes de ce dernier.

Côté bonus, le sommaire de l’album est complété par un galerie de couvertures.

Un excellent album, qui propose une rencontre de super-héros très efficacement mise en scène


 

C’est tout pour aujourd’hui !

Le lundi c’est librairie ! vous donne rendez-vous lundi prochain pour une nouvelle chronique.

Le programme de la semaine prochaine sera articulé autour d’un seul album, avec lequel nous nous mettrons au vert lundi prochain ! 😉




Cet article vous a plu ? Venez nous soutenir sur notre page Tipeee !

Pour marque-pages : Permaliens.

A propos mdata

Franck – Fondateur et rédacteur en chef de Watchtower Comics. Tombé dans la marmite des comics quand il était petit, et n’a aucune intention d’en sortir. Lecteur éclectique : Marvel, DC, indé… Kryptonite : Les figurines de Baby Groot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.